Dans mon jardin de l Amitié j ai semé tous les mots que j’aime

bienvenue

 bienvenue dans Accueil etoile12

image

image

etoile12 dans Accueil

Image du Blog martinefernandez.centerblog.net

 

Vous lirez des textes trouver sur le Net,

Au hasard de mes promenades,

et pour qui

j’ai eu un jour un coup de coeur

  j ai eu envie

de les partager avec vous dans mon blog

en espérant vous faire plaisir…

etoile12

 image

Permettez-vous ce temps d’arrêt

pour vous détendre, faire le vide.

Vous y trouverez 

 des images superbes, des mots merveilleux,

vous aidant  parfois à réfléchir!

etoile12

Mais  si par hasard l’un de ces textes

où l’une de ces images

 vous appartient

et que vous n’avez pas envie de les voir ici,

contactez-moi,

et je le retirerais sans soucis

 


  etoile12

 

842535livredor

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Au revoir

21 mai, 2014 à 18 h 13 min | Commentaires (4) | Permalien


–Moi mes souliers –

 

image  

–Moi mes souliers –
Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé
Ils m’ont porté de l’école à la guerre
J’ai traversé sur mes souliers ferrés
Le monde et sa misère.

image

Moi, mes souliers ont passé dans les prés
Moi, mes souliers ont piétinés la lune
Puis mes souliers ont couchés chez les fées
Et il fait danser plus d’une.

Sur mes souliers, yva de l’eau des rochers,
D’la boue des champs et des pleurs de femmes
J’peux dire qu’ils ont respecté le curé
L’pays, l’Bon Dieu et l’âme

image

S’ils ont marché pour trouver le débouché
S’ils ont traîné de village en village,
Suis pas rendu plus loin qu’à mon lever
Mais devenu plus sage.

Tous les souliers qui bougent dans les cités,
Souliers de gueux et souliers de reines
Un jour cesseront d’user les planchers,
Peut-être cette semaine.

image

Non, mes souliers n’ont pas foulé Athènes’,
Moi, mes souliers ont préféré les plaines.
Quand mes souliers iront dans les musées
Ce s’ra pour s’y accrocher.

Au paradis, paraît-il, mes amis,
C’est pas la place pour les souliers vernis
Dépêchez-vous de salir vos souliers
Si vous voulez être pardonnés( bis)

image

❣Félix Leclerc 

10 novembre, 2016 à 18 h 07 min | Commentaires (1) | Permalien


Un sourire

image

Un sourire

ne coûte rien et produit beaucoup.

Il enrichit ceux qui le reçoivent,

Sans appauvrir ceux qui le donnent.

image

image

Il ne dure qu’un instant,

mais son souvenir est parfois éternel.

Personne n’est assez riche

pour pouvoir s’en passer,

et personne n’est trop pauvre

pour ne pas le mériter.

image

image

Il crée le bonheur au foyer,

est un soutien dans les affaires

et le signe sensible de l’amitié,

rend du courage au plus découragé,

console dans la tristesse

et est antidote de la nature

pour toutes les peines.

image

image
Cependant il ne peut s’acheter,

ni se prêter, ni se voler.

Car c’est une chose qui n’a de valeur

qu’à partir du moment où il se donne !

image

image
Et si quelquefois

vous rencontrez une personne

qui ne vous donne pas

le sourire que vous méritez,

soyez généreux,

donnez-lui le vôtre.

image

image
Car nul n’a autant besoin d’un sourire

que celui qui ne peut en donner aux autres.

❤️❣❣❣❣❣❣❣❣❤️

Page Facebook : » A l’Aube de nos vies «  

5 avril, 2016 à 15 h 12 min | Commentaires (5) | Permalien


Quand refleuriront les lilas blancs

 

image

Printemps printemps c’est toi
On te guette dans les bois
Où les amants heureux
Vont s’en aller par deux par deux
C’est toi qui feras se pâmer tendrement
Celle que j’aime éperdument
Printemps j’attends

pour la tenir dans mes bras
La complicité des lilas

image

image

Quand refleuriront les lilas blancs
On se redira des mots troublants
Les femmes conquises
Seront sous l’emprise
Du printemps qui grise
Des bêtises

Quand refleuriront les lilas blancs
On écoutera tous les serments
Car l’amour en fête
Tournera les têtes
Quand refleuriront les lilas blancs

image

image

Le doux parfum des fleurs
Embaumera nos cœurs
Et nous serons ravis
Par la chanson des nids
J’aurai sa jeunesse

et mes plus beaux baisers
Sur sa bouche iront se poser
Un brin de lilas rappelant ce beau jour
Sera notre gage d’amour.

image

image

Quand refleuriront les lilas blancs
On se redira des mots troublants
Les femmes conquises
Seront sous l’emprise
Du printemps qui grise
Des bêtises

Quand refleuriront les lilas blancs
On écoutera de faux serments
Sans qu’on se souvienne
Des amours anciennes
Quand refleuriront les lilas blancs.

image

image

4 avril, 2016 à 18 h 29 min | Commentaires (4) | Permalien


L’ Amitié

image
Ça fleurit comme une herbe sauvage
N’importe où, en prison, à l’école,
Tu la prends comme on prend la rougeole
Tu la prends comme on prend un virage
C’est plus fort que les liens de famille
Et c’est moins compliqué que l’amour.

image
Et c’est là quand t’es rond comme une bille
Et c’est là quand tu cries au secours
C’est le seul carburant qu’on connaisse
Qui augmente à mesure qu’on emploie
Le vieillard y retrouve sa jeunesse
Et les jeunes en ont fait une loi

image

C’est la banque de toutes les tendresses
C’est une arme pour tous les combats
Ça réchauffe et ça donne du courage
Et ça n’a qu’un slogan « on partage »

Au clair de l’amitié
Le ciel est plus beau
Viens boire à l’amitié
Mon ami Pierrot

image

❤️❣❣❣❣❣❣❤️
–Herbert Pagani— (extrait , l’Amitié)

31 mars, 2016 à 11 h 35 min | Commentaires (1) | Permalien


Un petit cabanon

 

image

Je connais des tas de gens

Qui, dans la vie voient grand

Cela n’est pas un défaut,

Car il faut ce qu’il faut.

Pour mon compte, voyez-vous,

Il m’en faut pas beaucoup

Moi, mon rêve le plus fou

Se borne à cela et c’est tout.

image

image

Un petit cabanon

Pas plus grand

qu’un mouchoir de poche,

Un petit cabanon

Au bord de la mer sur des roches

Pour vivre qu’il fait bon

Quand la blague à son toit accroche

Son pavillon joyeux

Qui claque dans notre ciel bleu.

image

image

À l’intérieur, sur une table, c’est tout

Oui mais sur cette table,

il faudra surtout

Un aïoli odorant et cordial

Dont se régalera

le gourmand provençal

C’est pourquoi sans façon,

Je me dis là, dans ma caboche,

Le bonheur, té,mon bon!

C’est un tout petit cabanon

image

image

C’est bien beau ton cabanon,

M’a soufflé Cupidon,

Mais il sera plus joyeux

Lorsque vous serez deux.

Cela est mon vif désir,

Si vous voulez venir,

Il deviendra un château

Si nous chantons en duo.

image

image

Un petit cabanon

Pas plus grand

qu’un mouchoir de poche,

Un petit cabanon,

au bord de la mer sur des roches

Pour vivre il fera bon

Si l’amour sur son toit accroche

Son pavillon léger

Ou l’on voit deux cœur enlacés.

image

image

À l’intérieur une chambre c’est tout ;

Dans cette chambre là,

il faut un lit surtout,

Et dans ce lit

un oreiller moelleux

Et sur l’oreiller,

il faut deux amoureux !

C’est pourquoi sans façon,

Je me dis là, dans ma caboche

Le bonheur, té, mon bon !

C’est un tout petit cabanon.

❤️❣❣❣❣❣❣❤️

–Alibert–

Page Facebook : ´´A L’ Aube de nos Vies ´´

27 mars, 2016 à 17 h 14 min | Commentaires (1) | Permalien


La Mamma

image

Ils sont venus,
Ils sont tous là
Dès qu’ils ont entendu ce cri
Elle va mourir, la Mamma  

Ils sont venus
Ils Sont tous là
Même ceux du sud du pays

Y a même Giorgio, le fils maudit
Avec des présents plein les bras
Tous les enfants jouent en silence
Autour du lit sur le carreau
Mais leurs jeux n’ont pas d’importance
C’était un peu leur dernier cadeau
À la Mamma

image

image

On la réchauffe de baisers
On lui remonte ses oreillers
Elle va mourir, la Mamma

Sainte Marie pleine de grâce
Dans la statue est sur la place
Bien sûr vous lui tendez les bras
En lui chantant Ave Maria

Ave Maria

Y a tant d’amour, de souvenirs
Autour de toi, toi la Mamma

Y a tant de sourires
A travers toi, toi la Mamma  

image

image

Et tous les hommes ont eu si chaud
Sur les chemins de grand soleil
Elle va mourir, la Mamma

Qu’ils boivent frais le vin nouveau
Le bon vin de la bonne treille
Tandis que s’entassent pêle-mêle
Sur les bancs, foulards et chapeaux

C’est drôle on ne se sens pas triste

Près du grand lit de l’affection
Y’a même un oncle guitariste
Qui joue en faisant attention
À la Mamma 

image

Et les femmes se souvenant
Des chansons tristes des veillées
Elle va mourir, la Mamma

Tout doucement, les yeux fermés
Chantent comme on berce un enfant
Après une bonne journée
Pour qu’il sourit en s’endormant

Ave Maria

Y a tant d’amour, de souvenirs
Autour de toi, toi la Mamma

Y a tant de larmes et de sourires
À travers toi,toi la Mamma

Que jamais, jamais, jamais
Tu nous quitteras….

❤️❣❣❣❣❣❣❣❤️
–Charles Aznavour–

page Facebook : ´´A L’Aube de nos Vies ´´

27 mars, 2016 à 16 h 30 min | Commentaires (3) | Permalien


Quand quelqu’un meurt

image

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme des pas

Qui s’arrêtent.

Mais si c’était un départ

Pour un nouveau voyage…

image

image

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme une porte

Qui claque.

Mais si c’était un passage

S’ouvrant sur d’autres paysages…

image

image

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme un arbre

Qui tombe,

Mais si c’était une graine

Germant dans une terre nouvelle…

image

image

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme un silence

Qui hurle.

Mais s’il nous aidait à entendre

La fragile musique de la vie…

Benoît Marchon

image

25 mars, 2016 à 17 h 49 min | Commentaires (3) | Permalien


Ma fille

image

Ma fille, mon enfant

Je vois venir le temps ou tu vas me quitter

Pour changer de saison , pour changer de maison

Pour changer d’habitudes

J’y pense chaque soir en guettant du regard

Ton enfance qui joue à rompre les amarres 

Et me laisse le goût d’ un accord de guitare 

image

image

Tu a tant voyagé

Et moi de mon côté, j’étais souvent parti. 

Des Indes à l’Angleterre, on a couru la terre

Et pas toujours ensemble

Mais à chaque retour nos mains se rejoignaient 

                        Sur le dos de velours d’un chien qui nous aimait 

C’était notre façon d’être bons compagnons

image

Mon enfant, mon petit

Bonne route… Bonne route

Tu prends le train pour la vie

Et ton cœur va changer de pays

image

image

Ma fille, tu as vingt ans

Et j’attends le moment du premier rendez-vous 

Que tu me donneras chez toi ou bien chez moi

Ou sur une terrasse ou nous évoquerons

Un rire au coin des yeux le chat ou le poisson 

Qui partageaient nos jeux

Où nous épellerons les années de ton nom

image

image

À vivre sous mon toit

Il me semble parfois que je t’avais perdue 

Je vais te retrouver, je vais me retrouver 

Dans chacun de tes gestes

On s’est quittés parents, on se retrouve amis

Ce sera mieux qu’avant, je n’aurais pas vieilli

                          Je viendrai simplement partager tes vingt ans.

image

image

Mon enfant, mon petit

Bonne route… Bonne route

Sur le chemin de la vie

Nos deux coeurs vont changer de pays.

❤️❣❣❣❣❣❣❣❤️
–Serge Reggiani–

25 mars, 2016 à 17 h 16 min | Commentaires (1) | Permalien


Le plat pays

image

Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague

Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues

Et de vagues rochers que les marées dépassent ,

Et qui ont a jamais le cœur à marée basse.

Avec infiniment de brumes à venir

Avec le vent est écoutez le tenir

Le plat pays qui est le mien.

image

image

Avec des cathédrales pour uniques montagnes,

Et de noirs clochers comme mats de cocagne

Ou des diables en pierre décrochent les nuages

Avec le fil des jours pour unique voyage,

Et des chemins de pluie pour unique bonsoir,

Avec le vent de l’Ouest écoutez le vouloir,

Le plat pays qui est le mien.

image

image

Avec un ciel si bas qu’un canal s’est perdu,

Avec un ciel si bas qu’il fait l’humilité

Avec un ciel si gris qu’un canal s’est pendu,

Avec un ciel si gris qu’il faut lui pardonner.

Avec le vent du nord qui vient s’écarteler,

Avec le vent du nord écouter le craquer,

Le plat pays qui est le mien.

image

image

Avec de l’Italie qui descendrait l’Escaut,

Avec Frida la blonde quand elle devient Margot,

Quand les fils de Novembre nous reviennent en Mai,

Quand la plaine est fumante et tremble sous Juillet,

Quand le vent est au rire quand le vent est au blé,

Quand le vent est au sud écouter le chanter,

Le plat pays qui est le mien.

Jacques Brel 

❣Page Facebook : ´´A L’ Aube de nos vies ´´

24 mars, 2016 à 14 h 51 min | Commentaires (4) | Permalien


Écoute-moi, s’il te plaît

image

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Accorde-moi seulement quelques instants
Accepte ce que je vis, ce que je sens,
Sans réticence, sans jugement.

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne me bombarde pas de conseils et d’idées
Ne te crois pas obligé de règler mes difficultés
Manquerais-tu de confiance en mes capacités?

image

image

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
N’essaie pas de me distraire ou de m’amuser
Je croirais que tu ne comprends pas
L’importance de ce que je vis en moi

Écoute-moi, s »il te plaît, j’ai besoin de parler
Surtout, ne me juge pas, ne me blâme pas
Voudrais-tu que ta moralité
Me fasse crouler de culpabilité

image

image

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne te crois pas non plus obligé d’approuver
Si j’ai besoin de me raconter »
C’est simplement pour être libéré

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
N’interprète pas et n’essaie pas d’analyser
Je me sentirais incompris et manipulé
Et je ne pourrais plus rien te communiquer

image

image

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne m’interromps pas pour me questionner
N’essaie pas de forcer mon domaine caché
Je sais jusqu’où je peux et veux aller

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Respecte les silences qui me font cheminer
Gardes-toi bien de les briser

imageimage

C’est par eux bien souvent que je suis éclairé
Alors maintenant que tu m’as bien écouté
Je t’en prie, tu peux parler
Avec tendresse et disponibilité
À mon tour, je t’écouterai

image

J-Salomé

Page Facebook. : « Ame d’ homme Vagabond « 

23 mars, 2016 à 14 h 37 min | Commentaires (3) | Permalien


12345...58